Mon itinéraire

 

Je veille à l’accessibilité juridique des chemins utilisés

 

 

La réglementation vise à préserver les espaces naturels et la propriété (publique et privée), pour la respecter, je proscris la circulation hors piste et j’emprunte exclusivement des voies publiques ou privées ouvertes à la circulation publique, telles que définies par leur statut (ex : chemin rural) ou par la décision du propriétaire.

Les chemins ruraux étant ouverts à la circulation publique (sauf arrêté municipal contraire), je les privilégie pour me déplacer.

Je respecte les signalisations de propriété et de voies privées.

 

Je respecte le milieu naturel

 

Certains milieux naturels sont particulièrement sensibles (zones humides, pelouses sèches, sous-bois, …), je m’informe sur les sites concernés (Espaces Naturels Sensibles, Natura 2000, ZNIEFF…) et j’en tiens compte dans mon cheminement et/ou mon comportement.

Les cours d’eau sont particulièrement sensibles à l’érosion et au dérangement (poissons, microfaune,…), j’évite de les traverser sans aménagement permettant le passage à gué ; je ne roule jamais dans le lit d’un cours d’eau, même en cas de sécheresse.

Selon la physionomie des chemins ouverts à la circulation (emprise, type de support, …) ou leur état (ornières, terrain humide, …), j’adopte un comportement adapté.

En milieu forestier je suis attentif à ne pas m'écarter des chemins, et à respecter les parcelles en travaux ou nouvellement replantées et les réserves de chasse.